Multimédia

Les espèces qui cohabitent autour du chêne

24 février 2022

Des racines jusqu’aux cimes du chêne, la vie foisonne à tous les étages…

La canopée du chêne, ses branches et ses feuilles, sont un formidable garde-manger pour les processionnaires et d’autres chenilles. Les galles, ces excroissances que l’on trouve sur les feuilles, servent même de pouponnières pour des larves parasites.

Le tiers de la masse de la plante est dans le sol. Difficile d'imaginer l’enchevêtrement de racines qui se trouve sous nos pieds. Elles interagissent dans un bénéfice mutuel avec les filaments mycorhiziens sur une profondeur d'1,5 mètre.

À la fin de la belle saison, les feuilles mortes continuent de faire leur œuvre : elles nourrissent la plante. Tous les cycles saisonniers de l’arbre accompagnent la vie d’autres espèces.

Pour en savoir plus, écoutons Marc-André Selosse, professeur du Muséum national d'Histoire naturelle, auteur du livre L’Origine du monde aux éditions Actes Sud.

Aller plus loin

La croissance du chêne est-elle illimitée ? Du fait de l'action de l'Homme, la forêt devient une beauté en péril ; il serait temps de s'y intéresser. Notre histoire avec la nature est tourmentée tout comme notre rapport à elle. Et si les arbres avaient des pouvoirs formidables sur notre moral et notre confiance en nous ?

Production

Le Chêne et la compagnie des arbres est une série de podcasts produite par Création Collective, en partenariat avec le film Le Chêne de Laurent Charbonnier et Michel Seydoux, sous le patronage scientifique du Muséum national d'Histoire naturelle et avec le concours de la Fondation Didier et Martine Primat et le fonds philanthropique Odonata.

Réalisation : Christine Diger
Musique originale : Cyrille Aufort
Documentation et écriture : Loïc Thomas
Rédaction en chef : Éric Le Ray
Enregistrements à l’Arrière-Boutique Studio