Multimédia

La nature est-elle bien faite ?

27 octobre 2021

"La nature est bien faite", affirme l'adage populaire. Mais l'est-elle vraiment ? Écoutons Guillaume Lecointre. 

Pour montrer à quel point la nature est bien faite, les naturalistes du XVIIIe siècle utilisaient l’exemple de la pollinisation. Imaginez un insecte qui butine. Il se couvre de grains de pollen (gamètes mâles), les transporte jusqu’à une autre fleur et les fait tomber à l’endroit précis où se trouve l’organe femelle de cette fleur ce qui permet la fécondation : n’est-ce pas un bon exemple de perfection de la nature ? 

Et puis parfois, la nature recycle ! Certaines parties du corps peuvent tout à fait recruter de nouvelles fonctions au cours de l’évolution. C’est le cas, par exemple, du pouce humain. 

Le corps humain a longtemps été abordé sous l’angle de la perfection divine. Dans la théologie anglicane du XVIIIe siècle, c’est l’œil qui est considéré comme l’organe parfait. Pourtant, nous ne voyons pas tous de la même manière. Certaines parties de notre corps sont étrangement agencées, d’autres sont complètement inutiles : de quoi remettre en cause l’adage populaire !

Pour en savoir plus, écoutons cet épisode du podcast “Pour que nature vive” avec Guillaume Lecointre, zoologiste et systématicien au Muséum national d’Histoire naturelle.

Cette série de podcasts a été réalisée par le Muséum national d'Histoire naturelle et Création Collective en partenariat avec le Ministère de la Transition écologique et solidaire dans le cadre de son programme "Biodiversité. Tous vivants !" et avec le Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation

Notes de bas de page