Exposition

Dijon accueille l'exposition « Je mange donc je suis »

5 avril 2022

Du 2 avril au 31 décembre 2022, une itinérance de l’exposition Je mange donc je suis inaugurée en 2019 au Musée de l’Homme est présentée à Dijon. Au Muséum, le service des itinérances propose aux collectivités et institutions de s’approprier les expositions de l’établissement en fonction de leurs capacités d’accueil.

Affiche de l'exposition Miam ! Je mange donc je suis à Dijon

Affiche de l'exposition Miam ! Je mange donc je suis à Dijon

© MNHN

Depuis 2018, le Muséum national d’Histoire naturelle propose différents formats d’adaptation de ses expositions, sous forme dématérialisée ou non, et sur-mesure en fonction des lieux d’accueil. Ce programme d’itinérance, qui permet d’accroître l’influence de l’institution et son rayonnement à travers la France et à l’international, augmente également la visibilité de son offre. L’objectif est ainsi d’élargir la portée des messages scientifiques et de les compléter au travers des nombreux exemples locaux, selon les différentes implantations des expositions. Ainsi, les expositions du Muséum sont conçues pour être adaptables, au moyen de « petites » et « grandes » formes à des structures d’accueil variées dans des configurations conformes aux contenus et partis-pris muséographiques originaux.

Ainsi, du 2 avril au 31 décembre 2022, une version itinérante de l’exposition Je mange donc je suis, inaugurée en 2019 au Musée de l’Homme, est accueillie au Muséum d’histoire naturelle de Dijon sous le titre MIAM ! Je mange donc je suis. Un cadre idéal pour l’itinérance de cette exposition du Musée de l’Homme, en parfaite adéquation avec le positionnement de Dijon métropole sur les champs de la transition alimentaire, la gastronomie et de la viticulture, du goût et de la nutrition, et dans le contexte de l’ouverture le 6 mai 2022 de la Cité Internationale de la gastronomie et du vin située à quelques pas du Jardin de l’Arquebuse (5 hectares d’EcoJardin) où se regroupent sur un même site, le muséum, le planétarium et le jardin botanique avec son nouveau parcours végétal « Jardin botanique des saveurs et des cépages, des origines à demain ».

Vue de l'exposition Miam ! Je mange donc je suis à Dijon

Vue de l'exposition Miam ! Je mange donc je suis à Dijon

© MNHN - M. Sannicolo

Je mange donc je suis restitue au plus grand nombre les recherches menées par les scientifiques dans de nombreux domaines : formation du goût, modèles agricoles, pratiques et régimes alimentaires... L’exposition et son parcours abordent thèmes de fonds, débats de sociétés et sujets « surprises » à travers la présentation foisonnante d’objets uniques, de collectes de terrain et d’œuvres d’artistes modernes et contemporains. À Dijon, l’accent est mis sur les enjeux écologiques, nutritionnels et technologiques, à la lumière des résultats des organismes de recherche dijonnais autour de ces questions cruciales, et grâce à de nombreux exemples locaux fournis sous un prisme transdisciplinaire.

Ainsi, l’itinérance des expositions du Muséum constitue un outil ingénieux qui permet à ses productions de s’inscrire aussi bien localement, au service d’associations ou de fondations, qu’internationalement, comme en témoigne l’utilisation des « grandes formes » dans des musées d’envergure comme le Musée canadien de l’histoire ou le musée de la Mémoire et des Droits de l’Homme à Santiago du Chili. Cette stratégie permet ainsi une souplesse et une appropriation par la structure accueillante, ainsi que la mise en place de collaborations plutôt que de simples locations.

Vue de l'exposition Miam ! Je mange donc je suis à Dijon

Vue de l'exposition Miam ! Je mange donc je suis à Dijon

© MNHN - M. Sannicolo
Vitrines de l'exposition Miam ! Je mange donc je suis à Dijon

Vue de l'exposition Miam ! Je mange donc je suis à Dijon

© MNHN - M. Sannicolo
Photos affichées dans l'exposition "Miam ! Je mange donc je suis à Dijon"

Vue de l'exposition Miam ! Je mange donc je suis à Dijon

© MNHN - M. Sannicolo

Notes de bas de page