Mécénat

À la veille des fêtes, un cadeau pour les animaux

17 novembre 2022

Parrainez une espèce du Muséum et soutenez-la toute l’année ! Un cadeau responsable et engagé.

Calendriers des zoos du Muséum

© MNHN

Si vous cherchez un cadeau pour votre proche passionné d’animaux ou que vous souhaitez simplement soutenir nos zoos, ne cherchez plus ! La formule "coup de cœur" est pour vous. Du 14 novembre au 31 décembre 2022, pour tout don supérieur à 100€ effectué en faveur du programme de parrainage des animaux, vous recevrez un calendrier-chevalet illustré de splendides photos des espèces de nos sites - de quoi se sentir dépaysé dès janvier !

Deux rhinocéros blancs vus de face.

Rhinocéros blancs

© MNHN - F.-G. Grandin

Laissez votre année se rythmer au pas des animaux de nos trois zoos en défendant leurs habitants :

Au Parc zoologique de Paris, le rhinocéros blanc

De plus en plus victimes de braconnages, les rhinocéros blancs ont frôlé l’extinction dans les années 1980. Aujourd’hui la lutte contre le commerce illégal des cornes s’intensifie, mais la sous espèce des rhinocéros blancs d’Afrique du Nord est presque éteinte à l’état sauvage.

© MNHN - F.-G. Grandin

Au Parc zoologique de Paris, le jaguar

Leur chasse est désormais interdite partout, à l'exception de la Bolivie. Si les jaguars souffrent encore du trafic de peaux, leur plus grande menace reste la disparition des forêts primaires où ils s'abritent.

Panda roux

© MNHN - F.-G. Grandin

À la Réserve zoologique de la Haute-Touche, le panda roux

Longtemps chassé dans l’ouest de l’Himalaya d’où il est originaire, le panda roux reste une espèce menacée. Bien que protégé dans de vastes zones qui couvrent un tiers de son aire de répartition, il est menacé par la déforestation. On estime qu’il resterait moins de 10 000 individus dans la nature.

Trois jeunes dholes et un adulte au pied d'un arbre.

Jeunes dholes

© MNHN - F.-G. Grandin

À la Réserve zoologique de la Haute-Touche, les dholes

Empoisonnés par des maladies transmises par les animaux domestiques, les dholes voient leur milieu naturel décliner au fil du temps. Longtemps persécuté, le dhôle est désormais protégé en Inde depuis 1972, mais sa situation reste très préoccupante.

Cheval de Przewalski (Equus ferus przewalskii) - Réserve zoologique de la Haute-Touche

© MNHN - A. Iatzoura

Dans la Ménagerie, le cheval de Przewalski

Pensé disparu jusqu’en 1879, le cheval de Przewalski s’approche de l’extinction dans les années 1960, alors que la Ménagerie prend soin de trois d’entre eux depuis 1902. Toujours considéré en danger, la mise en place de programmes d’élevage internationaux permet de dénombrer plus de 1 500 chevaux dans les zoos et de nombreuses réserves aujourd’hui.

© MNHN - F.-G. Grandin

Dans la Ménagerie, l'Orang-Outan

En 20 ans, les populations d’orangs-outans ont perdu 80 % de leur territoire et se sont réduites de moitié. Aujourd’hui, elles ne survivent plus que sur les îles de Bornéo et de Sumatra. Le travail de plusieurs associations pour une cohabitation pacifique avec les humains reste un espoir.