Colloque OCHA, Croix de bois, croix de fer, si je mange je vais en enfer !

Rencontre

Comment l’alimentation humaine est devenue un tel objet de préoccupations morales dans nos sociétés occidentales ?


Quand manger reflète les valeurs de la société

Quelles valeurs portent les mangeurs aujourd’hui ? Comment l’alimentation humaine est devenue un tel objet de préoccupations morales dans nos sociétés occidentales ? La remise en cause de l’omnivorisme et la végétalisation de l’alimentation sont elles en train de redéfinir notre modèle alimentaire et notre vision du monde ?

Ce colloque s’appuie sur une étude menée par l’OCHA (Observatoire Cniel des Habitudes Alimentaires) et le CREDOC où les choix alimentaires - tant de consommation - que d’évitement ont été analysés en fonction des valeurs des individus par rapport à leurs représentations du monde, leurs rapports aux courants philosophiques, politiques, religieux, aux grandes questions environnementales, à la question globale de leur façon d’être au monde et de s’y engager ou non.

Nous sommes au moment d’une période de bascule : parmi les citoyens émerge une volonté de résoudre dans l’assiette d’une part les grandes inquiétudes et changements environnementaux et climatiques et d‘autre part notre rapport au vivant et donc aux animaux.
Sur ce dernier point, la seconde partie du colloque explorera le mouvement de végétalisation de l’alimentation et celui de la cause animale. De nombreux débats ont émergé ces dix dernières années sur la place des produits animaux dans notre alimentation. Aujourd’hui, des investissements réels et importants du monde économique vers des produits végétaux « se substituant » ou « remplaçant » les produits animaux questionnent notre façon de nous nourrir, notre vision de l’agriculture et notre approche des modes de production.

Le programme du colloque sera consultable à partir de fin octobre 2019.