Mammifère

Oryx algazelle

Oryx dammah

Depuis les années 1980, l'oryx algazelle est une espèce considérée comme éteinte à l'état sauvage. Elle subsiste grâce à quelques milliers d'individus vivant en captivité.

Oryx algazelle dans un sous bois.

Oryx algazelle - Réserve zoologique de la Haute-Touche

© MNHN - F.-G. Grandin

Mode de vie

Contrairement à l'addax, l'oryx algazelle ne se rend jamais dans le vrai désert. Il se cantonne aux savanes, steppes et semi-déserts. Cet animal est végétarien à tendance herbivore, c'est une espèce principalement brouteuse.

Au début du XXe siècle, on observait de grandes migrations d’oryx algazelles à travers le Sahel pendant la saison sèche. Ces animaux, en quête d’eau et de nourriture, se réunissaient par milliers. Mais, depuis les années 1950, la chasse de loisir, la compétition avec le bétail, la désertification ont causé d’irrémédiables dommages à ces populations. Aucun oryx algazelle n’a été observé dans la nature depuis 1983.

Notes de bas de page