Mammifère

Élan américain ou orignal

Alces alces

L’élan, Alces alces, appelé orignal en Amérique du Nord, est le plus grand des Cervidés. Avec ses longues pattes aux doigts palmés, il est adapté aux zones marécageuses. Ses larges bois en forme de palette sont caractéristiques de l’espèce.

Un orignal dans l'eau.

Orignal

© MNHN - F.-G. Grandin

Mode de vie

L’élan, ou orignal, est un solitaire. Contrairement à la majorité des Cervidés, le mâle ne se constitue pas un harem : l’été, lors du rut, il va rejoindre une femelle, attiré par son odeur et par ses longues plaintes qu’il peut entendre à plus de 3 km grâce à une ouïe exceptionnelle et des oreilles très mobiles.

Supportant mal la chaleur, l’élan se rafraîchit souvent dans les lacs et les rivières ; excellent nageur, il parcourt des distances considérables dans l’eau, ce qui, en outre, le protège des moustiques, des tiques ou des gros prédateurs. En obstruant ses narines, il peut plonger jusqu’à 6 mètres de profondeur, rester immergé une trentaine de secondes et brouter au fond des marécages les végétaux aquatiques riches en cellulose. Il possède un excellent odorat lui permettant de trouver sous la neige de quoi se nourrir.

Notes de bas de page