4e étape - La loutre

Le Muséum présente la loutre (Lutra lutra).


La loutre - Le tour de France de la biodiversité 2016

La loutre habite une « catiche » qu’elle installe dans une cavité naturelle le long des berges ou dans les racines des arbres. Elle se nourrit essentiellement de poissons mais opportuniste, elle consomme également des amphibiens, des invertébrés aquatiques, etc. Particulièrement à l’aise sous l’eau, elle utilise ses « moustaches » pour détecter ses proies, possède une vision subaquatique très développée et ses narines et ses oreilles se ferment hermétiquement dès qu’elle est en plongée. 

Envie d'en savoir plus sur la Loutre d'Europe ?

Retrouvez cette espèce sur le site de l'Inventaire national du Patrimoine naturel


Et le patrimoine géologique ?

La porcelaine de Limoges

Cette porcelaine est faite à partir d'une argile cuite. Cette argile est le kaolin (de la colline de Gao Ling, province de Jiangxi, en Chine). Dans la région de Limoges le lieu le plus important fut à Saint-Yrieix. D'autres gisements sont connus, toujours sur des massifs granitiques, parce que l'argile se forme par l'altération de l'un de ses composants : le feldspath.