Pliny’s Sorrow sur la Colonne - Johan Creten

Œuvre de Johan Creten, 2011. Bronze. 191 x 110 x 43 cm, présentée par Almine Rech Gallery, Paris, Bruxelles


Né en 1963 à Sint-Truiden en Belgique, Johan Creten vit et travaille à Paris. Pliny’s Sorrow sur la Colonne est une sculpture pleine d’ambiguïté, celle d’un oiseau hybride qui nous rappelle aussi bien la symbolique politique liée à la forme de l’aigle que le cormoran blessé, couvert de pétrole. Suite à l’incendie de la maison Deyrolle en 2008, Johan Creten crée une première étude en grès émaillé inspirée par les animaux empaillés carbonisés par le désastre. Ce fait divers lui servira de base pour une série d’œuvres sur le souvenir des disparus, le désastre écologique, le poids de la politique et de l’histoire. Avec Pliny’s Sorrow sur la Colonne, le lien avec l’histoire est clairement établi grâce au socle d’inspiration Renaissance et la référence à la tristesse de Pline le Jeune, l’écrivain et politicien romain du premier siècle après Jésus-Christ qui assistera à la disparition d’une civilisation. Johan Creten réalise actuellement une version de cette pièce de 4m50 de hauteur qui sera montrée lors de son exposition personnelle au Musée Middelheim à Anvers en 2014.