L’horloge d’une vie de travail 2 - Julien Berthier

Œuvre de Julien Berthier, 2008. Technique mixte : 34 engrenages, acier électrozingué, acier peint et sérigraphié, cloche de plexiglas 36 x 217 x 24 cm, présentée par la Galerie Georges-Philippe et Nathalie Vallois, Paris


Né en 1975 à Besançon, Julien Berthier vit et travaille à Aubervilliers. Horloge permettant de calculer en temps réel les heures de travail accumulées avant la retraite (1 minute divisée en 60 secondes, 1 semaine divisée en 35 heures, 1 trimestre divisée en 13 semaines et 40 ans et 1 trimestre divisés en 161 trimestres) ; elle introduit la notion du « temps individuel » (comme « temps universel ») qui ne s’accumule que pour soi. Elle devient le reflet d’une organisation du travail qui tend à l’individualisation et fissure les formes de solidarité en annihilant les stratégies collectives de défense. Cette œuvre est appelée à devenir inadaptée dans un délai inférieur à la durée du cycle que lui a programmé l’artiste : elle devient la relique sociale d’un mécanisme révolu, rendu obsolète par les changements politiques permanents. Elle vient ici répondre avec poésie et humour à l’Horloge de Marie-Antoinette.