La matière organique extraterrestre : entre mythes et réalités

Conférence

Accessible aux visiteurs à mobilité réduite

La découverte d’une grande diversité de molécules organiques dans les météorites a donné naissance à de nombreuses théories sur nos origines. Cette matière organique est-elle liée à des formes de vie extraterrestre ? A-t-elle pu influencer l’apparition de la vie sur Terre ? Que peut-elle nous apprendre sur les origines du système solaire et des planètes?


La matière organique extraterrestre : entre mythes et réalités

Les chondrites carbonées contiennent les reliques des constituants du système solaire. La découverte de molécules organiques dans ces météorites primitives a suscité débats et controverses sur le lien entre ces molécules et le vivant.

S’il est maintenant établi que ces molécules ne sont pas le résultat d’une activité biologique extraterrestre, elles ont cependant pu influencer l’apparition de la vie sur Terre. Les comètes et les météorites apportent de la matière organique extraterrestre à la surface de la Terre depuis sa formation. Cette matière organique aurait pu fournir les briques du vivant au moment où la Terre commençait à devenir habitable. La matière organique contenue dans les météorites ayant l’âge du système solaire, elle constitue aussi un enregistrement précieux des conditions de formation du système solaire. Elle a été un témoin privilégié des épisodes qui sont à l’origine des comètes, astéroïdes et planètes. En décryptant ses propriétés physiques et chimiques, il est possible de mieux comprendre nos origines.

 

 


Ils participent à l'événement

  • Laurent Rémusat

    Laurent Rémusat
    Géochimiste - Enseignant-chercheur
    CNRS & Institut de Minéralogie, de Physique des Matériaux et de Cosmochime - Muséum


    Laurent Rémusat étudie la matière organique et les minéraux argileux contenus dans les météorites pour en déterminer l’origine. Chargé de recherche au CNRS, géochimiste, il étudie la composition chimique et isotopique des roches et météorites, et s’intéresse notamment à la matière organique qu’elles contiennent. Il est spécialisé dans la caractérisation des matériaux géologiques à très petite échelle par microscopie électronique et ionique.


à voir aussi...